Des IoT dans les bâtiments des Musées

Les capteurs connectés ne sont pas réservés à la Smart City, pourquoi pas aussi pour le "Smart Muséum"

Tout un pan de l'industrie se prépare à une mutation dans le domaine du contrôle et du pilotage des bâtiments. Les Musées pourraient également profiter de ces nouveautés technologiques.

En effet, les Capteurs connectés (IoT) offrent un grand nombre d'avantages dont pourraient profiter les Musées, en particulier pour les raisons suivantes :

  • Faible coût des capteurs (composants MEMs miniatures produits en masse)
  • Facilité de déploiement sans tirer de fils (liaison radio)
  • Pénétration des ondes radio dans les bâtiments (réseaux LoraWan et Sigfox)
  • Coûts très bas des liaisons radio (réseaux LoraWan et Sigfox)
  • Gestion facilitée de l'énergie embarquée
  • Outils de traitement des données collectées sur les plateformes Cloud grâce aux systèmes experts (IA, Intelligence Artificielle)

En savoir plus sur les IoT

Mesure de la qualité de l'air

  • Les bâtiments ouverts au public, pour un contrôle plus précis en fonction des flux de visiteurs, par la multiplication des capteurs de température et de détection de gaz (CO2 et autres gaz)
  • Les réserves des collections nécessitent un traitement d'air particulier, en particulier en hygrométrie
  • Surveillance hygrométrique des bâtiments anciens

Suivi détaillé des flux de visiteurs

  • Etant donné le faible coût des capteurs IoT, il devient aisé d'en disséminer plusieurs centaines dans un Musée de taille intermédiaire, de les déplacer à tout moment pour affiner la cartographie des flux lors d'une exposition temporaire.
  • Le traitement des données collectées recoupé avec les informations disponibles par ailleurs sur les publics permet de mieux répondre aux attentes des visiteurs en termes de confort et d'accessibilité.

Contrôle des équipements et architectures critiques

  • Tous équipements comportant des moteurs comme les traitements d'air, les ascenseurs, escalators, ...
  • Placement de capteurs (température, humidité, déformation de structure, ...) dans les parties d'architecture difficilement accessibles comme les bâtiments présentant un geste architectural innovant, ou bien les bâtiments patrimoniaux où il est difficile de tirer des câbles.

Contrôle incendie

  • Contrôle redondant des détections incendie, fumées, opacité
  • Multiplication des capteurs de température pour une détection précoce des risques de déclenchement de feu

Efficacité énergétique

  • Contrôle commande du chauffage
  • Aide au respect des normes environnementales

Maintenance prédictive

  • Déclencher des alertes lorsqu'une donnée d'information collectée sort de l'épure habituelle.
  • Vibrations, température, infrarouge, bruit,...

Analyse globale du comportement

  • Par recoupement des données de toutes sortes collectées sur la plateforme IoT, meilleure visibilité du "bâtiment global" en relation avec le comportement des visiteurs

Références

Quelques sociétés offrant des prestations bâtiment intelligent, et des articles sur le sujet :

Pour les prestataires habituels des Musée.... aucun écho radar pour l'instant... excepté une évocation chez Monalitag..