Accueil du site > Références > Références Tourisme > L’OpenPass Régional opérationnel

L’OpenPass Régional opérationnel

dimanche 1er mai 2016, par Christian Perrot

Colportic accompagne la Fédération Rhône-Alpes de ski Nordique (FRAN), avec l’appui de Nordic France, dans le cadre de sa feuille de route de déploiement d’une version Auvergne-Rhône-Alpes et au-delà de l’Open Pass.

La FRAN et Nordic France viennent de franchir une étape importante avec la mise en vente sur Internet et en station, ainsi qu’en exploitation avec succès sur les sites, des titres de ski nordiques suivants :

  • National Adulte et Jeune
  • Régional Adulte, Jeune et MRA
  • Savoie Adulte et Jeune
  • Haute-Savoie Adulte et Jeune
  • Isère Adulte et Jeune (courant de saison)

Ces titres sont interopérables de façon complétement transparente entre les équipements des constructeurs ALFI (équipant principalement la Savoie) et DAGsystem (équipant principalement la Haute-Savoie). L’Isère mettra en service progressivement en cours de saison des équipements compatibles Open Pass.

Pourquoi l’Open Pass

La FRAN et Nordic France souhaitent répondre à un double défi :

  • Offrir aux skieurs un titre unique aussi facile à utiliser que la Carte Bancaire, et ainsi les libérer de dizaines de cartes différentes
  • Permettre aux exploitants de stations de ski Nordique, et bientôt de ski Alpin de simplifier la gestion des titres et de collecter sur un serveur unique les ventes et les passages des skieurs de façon à permettre une juste compensation de la charge d’entretien des pistes entre les sites et multi-constructeurs.

Cette initiative bénéficie de l’expérience de la Région italienne de Lombardie, dans laquelle les constructeurs ALFI, Ski Data, et Team Axess proposent un support interopérable pouvant contenir différents titres.

Pourquoi c’est nouveau en France

C’est enfin l’espoir pour le skieur de pouvoir pratiquer son sport favori quand il veut et où il veut avec une carte unique, sans contact, que ce soit en discipline Alpine ou Nordique. Tout aussi pratique et universelle que la Carte Bancaire.. ! Organisé en commun avec Colportic, et en s’appuyant sur l’expertise de l’Institut Carnot LSI, la FRAN a réalisé au printemps 2016 une expérience d’interopérabilité sur le site des Confins à La Clusaz en utilisant un support RFID contenant un titre Open Pass compatible entre les constructeurs ALFI et DAGsystems.
Voir le Film

A ceux qui en doutaient, cela prouve qu’un format ouvert multi-constructeurs est techniquement viable en France à partir du moment où une volonté stratégique appuie fermement le projet. En effet cette initiative de la FRAN est labellisée par le Cluster Montagne, soutenue par Nordic France et par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pourquoi choisir un format ouvert

A ce jour en Région Auvergne-Rhône-Alpes, le forfait de ski sans contact est majoritairement porté par une carte RFID au format ISO 15693. Les titres sont donc physiquement compatibles avec les lecteurs installés, et les smartphones munis de l’option lecteur NFC. De nombreuses initiatives se développent pour rendre interopérables des sites de ski d’un même constructeur ou ajouter des services à une carte ou un objet porteur d’un badge RFID. Ces solutions présentent quelques inconvénients majeurs qui interrogent les responsables des sites :
- Les sites doivent s’approvisionner auprès d’un fournisseur unique qui pratique des prix hors de toute concurrence, alors que les cartes RFID vierges sont disponibles sur le marché à des tarifs bien plus avantageux
- L’interopérabilité, si elle est multi-sites, elle n’en reste pas moins souvent dépendante d’un seul constructeur
- La sécurité intrinsèque du titre laisse à désirer, soit parce qu’elle est basée uniquement sur le numéro de la puce, soit parce que son contenu est crypté par un algorithme propriétaire dont nul ne peut vérifier la solidité

Le choix de la FRAN et de Nordic France

Suivant l’exemple de la Région Lombardie, la FRAN et Nordic France ont fait le choix de s’appuyer sur un format de titre Ouvert et de mettre en œuvre un serveur Open Source développé et opéré par la Sté OpenWide (Groupe Smile) pour les raisons suivantes :
- Un logiciel et un format de titre Open Source sont plus robustes car le code est validé pour tous les partenaires du projet et il s’appuie sur des bibliothèques de programmes mondialement testées et validées par des experts. (A titre d’exemple la majorité des serveurs Web du monde entier est opéré sous logiciel Apache)
- Les partenaires souhaitent favoriser l’innovation et l’interopérabilité en ouvrant le titre Open Pass et les Web Services du serveur Auvergne-Rhône-Alpes à d’autres sociétés prestataires d’équipements et de services de la montagne pour susciter des vocations industrielles sur leur territoire
- La preuve de l’efficacité du Business Model de l’Open Source n’est plus à faire, car de nombreuses sociétés vivent actuellement des services quelles vendent et surtout des écosystèmes très dynamiques qui se développent autour des projets partenariaux
- De nombreux sites de ski sont gérés sous la responsabilité des collectivités locales soucieuses du meilleur usage des ressources publiques en toute transparence. La démarche Open Source participe de cette éthique (par exemple, le Parc du Vercors promeut l’usage du Logiciel Libre)