Accueil du site > La démarche > L’enjeu de la modularité

L’enjeu de la modularité

lundi 14 mai 2012, par Christian Perrot

Pour faire fasse à la grande variabilité des besoins internes, pour s’adapter à une société civile en permanente évolution, pour profiter des opportunités technologiques, l’institution touristique et culturelle doit pouvoir faire évoluer son système d’information en permanence.

Ces évolutions doivent être maîtrisées en termes de coût et de planification, mais ce qui est encore plus important en termes de lisibilité de l’architecture. Les personnels doivent continuer à comprendre l’architecture pour en profiter efficacement et éventuellement l’enrichir par des usages qui n’étaient pas prévus à l’origine avec des extensions d’initiative individuelle.

Le moyen le plus simple pour répondre à ces contraintes et de concevoir un système d’information modulaire, dans lequel il est possible de remplacer un sous-ensemble par un autre sans remettre en cause le projet global.

La modularité permettra l’extensibilité du système d’information sans en changer la nature, par duplication de blocs fonctionnels, ou par le remplacement d’un matériel par un autre plus performant sans interruption de service.

La modularité permettra de procéder à des extensions de fonctionnalités avec des prestataires différents sans remise en cause de l’architecture.

Le meilleur moyen de garantir la possibilité de remplacer un module fonctionnel par autre, est d’utiliser des protocoles de communication entre les sous-ensembles ouverts (« open source », ou au minimum des protocoles largement répandus.